The present moment / Le moment présent

It seems surreal – a global pandemic! And we’re all in this surreal boat together – just trying to go with the flow. It’s a crazy time for everyone, specifically for essential workers. And while working from home may see easier, the reality is it isn’t. I have a special place in my heart for moms, like me, working sharing their day both with work and their littles. Hearing “mama” all day long while trying to focus on a task or meeting is mentally exhausting.

All week I feel I’m failing as a mom and questioning if my son (Brendan) is spending too much time watching TV, focusing on the tablet, or playing games by himself. Is Brendan happy? Does he need anything? Will he be alright when going to Kindergarten in September? What if he doesn’t know his alphabet or how to write his name?

My feelings of failure extend to work too. How do I compare to my colleagues who don’t have kids? Are they more focused? More productive? Does that make me seem like the ‘low hanging fruit’? Will I be laid-off this week, or maybe the next? Do I have a job for the next few months? Will I have to search a new one? Can I survive without a job financially? What if my hubby loses his job too?

This is the running commentary in my head all day (and often night) long since March 16th. I know I’m not the only one, and there are people doing all of this on their own! I admire them!

And while I’ve faced worries, I’ve also embraced learnings during this unprecedented time. First, I have to stop comparing myself to others, and my rollercoaster of emotions are justified. A friend suggested I listen to Brené Brown’s podcast: Comparative Suffering, the 50/50 Myth, and Settling the Ball. I was relieved to hear Brené vocalize exactly what I’m feeling. Second, I know that I have better days when I’m more present in the moment. When Brendan needs my undivided attention, I now stop working and am present just with him.

After a mentally exhausting week, I decided to go for a walk with Brendan. I knew that the fresh air would help me physically and mentally, and enjoying quality time with him would be a good way to help heal my heart and mind. I also decided to bring my new camera along to try the (new to me) video function. We spent over an hour in the woods just 5 minutes from our home. I will forever cherish the moments I was present to see the happiness, joy, and spontaneity of my son walking in the woods. He was exploring off the well-worn trail and discovering that he can make his own path. Excited he exclaimed with pride, “Come mama, I can show you how to walk in my trails!’’. My eyes brimmed with tears seeing him discovering a new little world. I realized in that moment that not only was I connecting with him, but I was also connecting with myself. We walked home with treasured pictures and memories that will last a lifetime.

I captured our memories with my Nikon camera, and developed a new skill working with the Davinci Resolve videography software. And while I’m proud to show you the results, I also hope that hearing my journey encourages you to find moments to just be present. That presence, no matter where or for how long, truly can bring joy to your day. I know we’re all feeling a torrent of emotions in this pandemic, but I hope you’re able to take time to be present and acknowledge those emotions. You never know what treasured memories you may make while you do.

*See video after the French version

C’est surréaliste ce qui arrive – une pandémie globale. Et nous sommes tous dans le même bateau à essayer de suivre tout ça. C’est un temps fou pour tout le monde et spécialement pour les gens qui ont un travail essentiel. Même si on croit que travailler de la maison est plus facile, la réalité est que ce ne l’est pas. J’ai une pensée spéciale pour toutes les mamans qui comme moi doivent partager leur temps de travail et leur temps avec leurs tout petits. Entendre ‘‘maman’’ toute la journée quand tu essaye de te concentrer à faire un document, écrire un courriel ou être une réunion, c’est mentalement épuisant.

Chaque semaine je sens que j’échoue en tant que maman en me questionnant si mon garçon (Brendan) passe trop de temps à regarder la TV, à jouer sur la tablette ou à jouer tout seul. Est-ce que Brendan est heureux? Est-ce qu’il a besoin de quelque chose? Est-ce qu’il sera prêt pour la maternelle en septembre? Qu’est-ce que ça fait s’il ne sait pas son alphabet ou écrire son nom?

Mon sentiment d’échec est aussi présent au travail. Suis-je assez productive comparer à mes collègues sans enfants? Est-ce qu’elles sont plus concentrées? Plus productive? Est-ce que ça veut dire que je suis rendu la ‘‘pas bonne’’ du groupe? Est-ce que je serai en mise à pied temporaire la semaine prochaine, ou l’autre? Est-ce que j’aurai encore un emploi dans quelques mois? Est-ce que je dois chercher un nouvel emploi? Est-ce que je peux survivre financièrement sans emploi? Est-ce que mon conjoint perdra la sienne aussi?

Ce sont tous les questionnements qui roulent en boucle dans ma tête toute la journée (et souvent la nuit), et ce depuis le 16 mars. Je sais très bien que je ne suis pas la seule à vivre tout ça, et il y a même des gens qui font tout ça tout seul. Je les admire!

Même si je suis confronté à des inquiétudes, j’ai également fait des apprentissages au cours de cette période sans précédent. D’abord, je dois arrêter de me comparer aux autres, et me dire que mes montagnes russes d’émotions sont justifiées. Une amie m’a suggérée d’écouter un podcast de Brené Brown : La souffrance comparée, le mythe 50/50 et la mise au point (disponible en anglais seulement – Comparative Suffering, the 50/50 Myth, and Settling the Ball). Ensuite, j’ai également compris que j’avais de meilleures journées lorsque je suis dans le moment présent. Quand Brendan a besoin d’attention, j’arrête de travailler et je prends le temps avec lui et vis le moment présent.

Après une semaine mentalement épuisante, j’ai décidé d’aller marcher avec Brendan. Je savais que le grand air aller aider mon corps et mon mental. De plus, passer du temps de qualité avec mon coco allait m’aider à guérir mon cœur et ma tête.  J’ai aussi décidé d’apporter ma nouvelle caméra avec nous pour découvrir ma nouvelle fonction vidéo (nouvelle fonction pour moi). Nous avons passé plus d’une heure dans le bois en arrière de chez moi à seulement 5 minutes de marche de notre maison. Je vais garder ce moment gravé dans ma mémoire à jamais. Voir le bonheur, la joie et la spontanéité sur le visage de mon gars lorsqu’il marchait dans le bois et savourer le moment présent était magique. Il explorait les sentiers et a découvert qu’il pouvait faire ses propres chemins. Très fière de lui il m’a dit : ‘‘Vient maman, je vais te montrer comment suivre mes nouveaux chemins!’’ Je l’ai donc suivi avec les yeux pleins d’eau et en continuant de l’observer découvrir un nouveau petit monde. J’ai réalisé à ce moment-là que non seulement je connectais avec lui, mais que je m’étais connectée avec moi-même. Nous sommes revenus à la maison avec plein de photos, vidéos et souvenirs qui vont rester pour longtemps. J’ai donc capturé nos souvenirs avec ma caméra Nikon, et j’ai même réussi à apprendre un nouveau logiciel vidéo. Je suis donc fière de vous présenter le résultat visuel, et j’espère que de vous avoir partager ma petite histoire va vous encourager d’apprécier le moment présent. Ce moment présent, peu importe où et combien long peut vous apporter un peu de joie dans vos moments difficiles. Je sais très bien que nous vivons un tsunami d’émotions avec cette pandémie, mais j’espère que vous profiterez du moment présent et vous vous donnerez le droit de vivre vos émotions. Vous ne savez jamais quels souvenirs précieux que vous pourriez créer si vous savourer le moment présent!


Photo Credit / Crédit Photo: Photographe Valerie – Nikon D610 – 24-120mm, F4

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s